Historique

PLUS DE VINGT ANS DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL À DIJON ET EN BOURGOGNE

L’association Zutique a été fondée en 1996 à Dijon par Frédéric Ménard et Romain Aparicio, deux personnes alors engagées dans le développement de la scène artistique locale (concerts, radio, photographie…). 

Le premier projet porté par l’association en 1997 est le Campus Tour Festival, une tournée dans les campus universitaires avec de jeunes artistes alors émergents (Dionysos, Prohibition,…).

L’association a ensuite recentré son projet sur Dijon où elle a développé de nombreuses manifestations : Tribu Festival depuis 1999, Human Beatbox Festival (2007-2014), le cycle culturel Made In consacré à l’Inde en 2004, au Brésil en 2005, au Mali en 2006 et au Maroc en 2007, et la participation à de nombreux événements portés par la Ville de Dijon comme Les Nuits d’Orient (depuis sa création en 2000), Grésilles en Fête (depuis 2007), Dièse (2012, 2013) ou le Concert de rentrée (2004). Parallèlement, l’association a procédé à une diversification territoriale de son activité à travers la création de l’événement Repérages (2005-2013) dans le Parc Naturel Régional du Morvan en collaboration avec Bibracte, centre archéologique européen. 

Aussi, Zutique s’est toujours attaché à accompagner des musiciens locaux et nationaux dans des processus de création. Dans ce cadre, l’association s’est dotée en 2009 d’un outil de diffusion qui a permis depuis la mise en place de plus de 400 représentations musicales en France et à l’étranger pour de nombreux artistes. 

En marge de ces événements culturels, Zutique a participé à l’émergence de nombreux projets culturels à visée sociale dans les différents quartiers de la Métropole dijonnaise, comme par exemple Modes de Vie. Depuis 2006, l’association construit, avec de nombreux partenaires, un véritable projet de développement culturel dans le quartier des Grésilles (Casbah Boutaric, Collectif Grésilles Culture, programmation participative au Théâtre des Grésilles, aménagement des espaces communs…).  

La structure a notamment créé, avec Dijon Métropole Habitat, La Coursive Boutaric, pôle territorial de coopération économique, spécifique au secteur culturel, implanté dans le quartier des Grésilles à Dijon et dans le quartier Battant à Besançon.

Hors des quartiers, de nombreux projets ont vu le jour afin de favoriser la pratique musicale ou l’accès à la culture (Ze Tribu brass band, ateliers et concerts à la Maison d’arrêt de Dijon…) avec de nombreux partenaires dijonnais ou dans le cadre du schéma départemental de l’enseignement.

Ces activités constituent le fruit du professionnalisme d’une équipe de six permanents accompagnés, tout au long de l’année, par des techniciens intermittents, des stagiaires issus des filières culturelles universitaires et des services civiques. L’association est notamment soutenue dans son fonctionnement par le Ministère de la Culture - DRAC Bourgogne, le Conseil Général de la Côte d’Or, la Ville de Dijon, le Conseil Régional de Bourgogne, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et l’Egalité des chances (ACSE).

Aujourd’hui, l’association oriente son activité autour de trois axes : 

- L’organisation de concerts et d’événements artistiques à Dijon et en Bourgogne, centrés sur la diffusion, la création et la transmission : « Tribu Festival » et «Human Beatbox Festival » à Dijon, « Repérages » à Bibracte, soutien aux artistes émergents et aux pratiques amateurs, programmation de concerts à Dijon…

Le développement d’actions culturelles qui conjuguent démarche artistique et lien social dans le quartier des Grésilles à Dijon et dans d’autres territoires de l’agglomération et du département. Pratiques artistiques, médiation culturelle et coordination d’événements culturels de proximité dans le cadre de manifestations portées par les collectivités locales  (Nuits d’Orient, Grésilles en Fête,…).

Le service aux artistes (productions et organisation de tournées en France et à l’étranger…), aux opérateurs culturels et institutions (conseils artistiques, administratifs, gestion sociale, développement culturel…).