LE MUSÉE DE BIBRACTE

2015 À AUJOURD'HUI

Depuis 2015, Zutique accompagne le musée de Bibracte pour la programmation musicale et la production artistique et technique d’un événement culturel en lien avec l’exposition temporaire de l’année en cours.

En 2015, il s’agissait de Naadam, une semaine pour découvrir les cultures nomades de Haute-Asie.

En 2016, Zutique Productions a accompagné la structure dans l’organisation de l’événement Wed Bindé associé à l’exposition temporaire du musée « Un âge du fer africain ».

En 2017 et en 2018, l’EPCC Bibracte a renouvelé sa confiance à Zutique, en nous confiant la programmation et la production de l’événement « Fête comme chez vous ». Cet événement permet de valoriser « La grande maison romaine » sur le site du Parc aux chevaux.

WED BINDÉ - 2016

Temps fort de l'exposition temporaire « Un âge du fer africain », le « Wed Bindé » de Bibracte reprenait le nom du festival organisé dans la ville de Kaya (Burkina Faso) par l'association culturelle Passaté qui invitait le public à une rencontre festive autour de la danse pour faire découvrir aux petits comme aux grands les traditions métallurgiques d'Afrique de l'Ouest.

Le festival « Wed Bindé » s'est articulé autour de 4 jours de rencontres et d'échanges concernant les techniques de réduction de minerai, de forge de fer et des cultures d'Afrique de l'Ouest. Les archéologues ont présenté les connaissances acquises sur le travail ancestral du fer. Les soirées ont emmené le public à la découverte de spectacles contemporains et métissés, à la croisée des arts et des cultures.

NAADAM - 2015

L’année 2015 à Bibracte a été marquée par l’ouverture du musée aux cultures lointaines des peuples nomades d’Asie. Avec l’exposition « Premiers nomades de Haute-Asie », c’est une plongée dans les profondeurs d’un patrimoine plusieurs fois millénaire qui était proposée, dans les pas des archéologues qui ont mis au jour d’étonnantes images gravées dans la pierre, témoins inattendus des croyances ancestrales des cavaliers de la grande steppe.

Ancestrale, cette culture n’en est pas moins toujours vivante aujourd’hui en Mongolie et dans les régions voisines. 30 % de la population mongole perpétue le mode de vie nomade et guide d’immenses troupeaux à travers l’immensité des paysages. Pour poursuivre le voyage et découvrir d’autres facettes des cultures nomades des steppes, Bibracte a concocté son « Naadam », avec la complicité de Zutique Productions : cinq jours de festivités, concerts, films, ateliers, conférences…

Transposé dans le paysage du Morvan, le « Naadam » a installé sa yourte à Bibracte et a donné la parole aux héritiers et aux passeurs de la culture des steppes. Musiciens, ethnologues, archéologues, spécialistes du patrimoine, de Mongolie ou d’Europe, tous avaient à coeur de partager avec le plus grand nombre, cette culture fascinante.