LE STREET ART, L'ART DE RECONQUÉRIR SA VILLE !

Avec Eltono

Retour sur la résidence d'Eltono dans le quartier des Grésilles à Dijon en 2016

 

"Le street art, l'art de reconquérir sa ville", est un projet participatif visant à donner l'occasion aux habitants du quartier de s'approprier le territoire grâce au street-art. Zutique Productions s'est associé à l'association bisontine Juste Ici pour mener une action artistique d'envergure au cœur du quartier des Grésilles à Dijon, qui est en pleine fin de renouvellement urbain. Pour aller au delà de la transformation architecturale, il semblait important de créer de nouveaux repères collectifs au cœur du quartier.

En mars 2016, l’artiste Eltono a débuté sa résidence en réalisant une fresque avec les jeunes du quartier, que l’on peut admirer sous les halles du marché Grésilles. Le projet s'est poursuivi en juillet et en octobre, et cette fois ci, une signalétique graphique et artistique au sol qui a pour but l’indication pratique de lieux publics du quartier des Grésilles (MJC, Centre Social, bibliothèque...) a été créée. Cette résidence aura également été l'occasion pour Eltono de réaliser d'autres fresques sur des lieux phares du quartier.

Un projet soutenu par la Fondation SNCF et le Ministère de la Culture et de la Communication - Direction Régionale des Affaires Culturelle de Bourgogne Franche Comté, en partenariat avec l'association Juste Ici, la ville de Dijon, la MJC des Grésilles, le Centre Social des Grésilles et la médiathèque Champollion et Geveko markings / Decomark.

 

Les événements à venir

Mardi 27 juin - mercredi 5 juillet 2017 :

Durant une semaine, le street-artist Eltono sera en résidence à l’École élémentaire des Violettes, afin d'y créer une peinture murale participative avec des élèves du CP jusqu'au CM2. La venue d'Eltono s'inscrit aussi dans le cadre du festival Bon'b hip hop, qui aura lieu à Chenôve les vendredi 30 juin et samedi 1er juillet prochains. Le travail d'Eltono et des enfants sera inauguré le mercredi 5 juillet à 11h à l’École des Violettes, en compagnie de l'artiste et des partenaires du projet.

Les temps forts de la résidence

Avril 2017 :
- Parcours urbain autour des oeuvres d'Eltono dans le quartier des Grésilles avec des élèves de primaire

  

Fin novembre 2016 :
- Réalisation de la dernière oeuvre du projet, une fresque participative en autonomie sur un mur de l'immeuble Boutaric

   

Fin octobre 2016 :
- Réalisation d'une fresque participative en autonomie sur un mur de La Maison Phare à Fontaine d'Ouche

   

- Réalisation d'une fresque participative en autonomie sur la façade de la Ludothèque des Grésilles

   

- Pose des dernières flèches de la signalétique au sol

   


Juillet 2016 :

- Vernissage de l’exposition à l'Alchimia (visible jusqu'en septembre)


- Réalisation de fresques participatives à la Maison d'Arrêt de Dijon, au CHRS Herriot, à la Médiathèque Champollion et au Centre de Loisirs Champollion

       

- Réalisation d'une signalétique graphique et artistique au sol avec le Centre Social, la MJC et le Centre de Loisirs des Grésilles, ayant pour but l'indication pratique de lieux publics du quartier des Grésilles

    

Vendredi 17 et samedi 18 juin : exposition de photographies autour du travail d'Eltono dans le cadre de Grésilles en Fête, en savoir +

Mars 2016 : réalisation d'une fresque sous les Halles du marché des Grésilles

       

 

Biographie d'Eltono

Du graffiti abstrait à l’installation, Eltono est constamment à la recherche d’anomalies ou de systèmes de répétitions à l’œuvre villes qu’il visite. Sa curiosité lui fait réaliser des séries abstraites (peintures sur portes, installations, sculptures, promenades…) très méthodiques et bien souvent aléatoires. Il garde rarement la main sur ce qu’il crée, laissant la ville et ses usagers modifier, altérer ou sublimer ses propositions élaborées sous contraintes, à la manière d’exercices d’un Ouvroir d’art potentiel en construction.

Eltono est né en 1975. Après avoir pratiqué le graffiti pendant une dizaine d’années, il s’installe à Madrid en Espagne et commence à orienter ses réalisations vers des motifs pour finir par choisir le diapason comme transposition graphique de son nom (Eltono = « le ton » en espagnol). 

Aujourd’hui, le travail d’Eltono s’articule toujours autour de la géométrie. Sa façon de faire consiste souvent à établir un certain nombre de règles à partir desquelles il travaille et qui lui servent de contraintes pour ses créations. Ces règles pré-établies servent ainsi de bases permettant à Eltono de développer de nombreux projets participatifs qui peuvent impliquer des adultes tout comme des enfants. Sa démarche laisse volontairement place à la surprise et aux compositions aléatoires qui se prêtent parfaitement bien aux projets participatifs qu’il met en place (et qui intègrent quasiment toujours une partie de création qui est hors de son contrôle).

 

Galerie photos

© Eltono - Halle du marché des Grésilles - Mars 2016
© Eltono - Halle du marché des Grésilles - Mars 2016
© Eltono - Halle du marché des Grésilles - Mars 2016
© Eltono - Halle du marché des Grésilles - Mars 2016
© Eltono - Halle du marché des Grésilles - Mars 2016
© Eltono - Halle du marché des Grésilles - Mars 2016
© Eltono - Halle du marché des Grésilles - Mars 2016
© Eltono - Signalétique au sol - Juillet 2016
© Eltono - Signalétique au sol - Juillet 2016
© Eltono - Fresque au foyer Herriot de l'Acodège - Juillet 2016
© Eltono - Fresque au foyer Herriot de l'Acodège - Juillet 2016
© Eltono - Fresque au foyer Herriot de l'Acodège - Juillet 2016
© Eltono - Fresque au foyer Herriot de l'Acodège - Juillet 2016
© Eltono - Médiathèque Champollion - Eté 2016
© Eltono - Signalétique au sol aux Grésilles - Octobre 2016
© Eltono - Ludothèque des Grésilles - Octobre 2016
© Eltono - La Maison Phare - Octobre 2016
© Eltono - La Maison Phare - Octobre 2016

Documentation